Thé Brun Fumé du Japon 「Source Chaude」 – Bois de Cyprès Hinoki (50g)

(1 avis client)

15,00

Savoureux thé brun, fumé à l’aide d’un bois de cyprès Hinoki, une essence prisée pour son parfum naturel unique et notamment employée dans la confection de bains japonais, de meubles traditionnels ou d’encens.

10 en stock

Le bain est un véritable rituel au Japon. Traditionnellement les japonais se baignent dans des sources chaudes naturelles dont certaines baignoires sont faites de bois de cyprès Hinoki. Une essence rare et parfumée…

Depuis l’éclatement de l’importation de thé fumé en Europe, en trouver un bon s’avère compliqué. C’était sans compter Matsumoto-san. Il est à ce jour le seul japonais connu faisant fumer du thé pour l’exportation.

Parmi les nombreuses essences qu’il travaille, nous voulions présenter des fumages véritablement représentatifs de cette culture.

Le cyprès HinokiChamaecyparis obtusa‘, arbre fort apprécié au Japon, offre un bois noble et citronné que l’on utilise pour la confection d’encens ou de baignoires.

Il en résulte un superbe thé brun aux notes pyrogénées légères rappelant subtilement les vollutes de fumée dans les temples ou encore le temps passé dans les eaux thermales de l’Archipel…

Conditionnement

Poche ‘Doypack’ d’un blanc mat évoquant la neige, avec revêtement intérieur étanche, remplie de 50 g de thé. Elle est munie d’une fermeture clips fraîcheur et décorée d’un bandeau de papier précieux découpé et imprimé manuellement, pièce par pièce.

Suggestions d'infusion

Identithé

Famille : Thé Brun Fumé (base thé noir)

Essence de bois utilisée : Cyprès japonais Hinoki ‘Chamaecyparis obtusa

Terroir : Shimada-shi, Préfecture de Shizuoka, Japon

Producteur : Matsumoto-san

Récolte : Juin 2020

Type : Origine unique (1 seul jardin), mélange de cultivars

Cultivars : Yabukita, Sayama-kaori, Kanaya-midori

Appellation locale : Kunsei Kōcha

 

Vous avez dit Thé Brun ?

Derrière le terme「Thé Brun」Curiousitea fait référence à une famille de thé tout à fait à part : les thés aux notes pyrogénées. Qu’ils soient grillés ou fumés, ces thés inclassables doivent leur notes aromatiques particulières à des processus intervenant la plupart du temps en fin de production par l’action directe d’une flamme.

À l’origine, c’est le quiproquo latent maintes fois vécu lorsqu’on commande un thé noir et qu’on peut se voir offrir un Lapsang Souchong (thé fumé de Chine) ou lorsqu’on demande un thé vert et que l’on nous apporte un Hōjicha (thé grillé japonais) qui a motivé cette idée de regrouper et qualifier ces types de thé. Ce terme que nous proposons cherche à répondre à un véritable besoin de clarification quant à la classification de ces types de thés tout à fait particuliers.

À notre sens, un thé ainsi transformé par l’usage de flammes ne peut plus être rattaché à sa famille d’origine de façon cohérente car le produit alors obtenu est définitivement altéré et n’est plus conforme à l’idée que l’on se fait d’un thé noir ou d’un thé vert, par exemple.

Il est cependant intéressant voire nécessaire de préciser à chaque fois quelle base de thé a été utilisée pour obtenir ce résultat.

Enfin, on distinguera de façon nette et précise les thés bruns fumés des thés bruns grillés qui sont deux facettes très différentes, comme le sont les thés étuvés du Japon et les thés rôtis de Chine au sein de la famille des thés verts.

Notes de dégustation

À venir…

Accords Thés & Mets

À venir…

1 avis pour Thé Brun Fumé du Japon 「Source Chaude」 – Bois de Cyprès Hinoki (50g)

  1. Christophe BERGERON (client confirmé)

    Boire du feu !

    C’est ce que je me suis dit en goûtant à ce thé qui réchauffe déjà par sa couleur et son parfum. Un thé idéal pour rallumer un petit feu de joie lors d’une journée morose.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…