Thé Oolong du Japon 「Paysage Bucolique」(50g)

(1 avis client)

16,00

Un Oolong vert japonais produit sur l’île de Kyūshū, thé d’une grande rareté sur l’archipel.

Rupture de stock

Les gorges de Takachiho abattant leurs eaux devant les canoës d’aventuriers venus contempler les branches d’érables japonais… Voilà le paysage bucolique qui s’offre aux théiers dont provient ce rare et savoureux thé oolong du Japon.

La terre de Kyūshū et ses nombreuses préfectures, pour la plupart productrices de très bons thés, est fort généreuse. Le résultat obtenu par le savoir-faire des japonais du sud l’est tout autant. En témoigne ce Oolong ou thé bleu-vert (faible oxydation), famille de thé encore quasi-absente de la grande production sur l’archipel. Son exportation en France, elle, est quasiment nulle. Une petite rareté donc, que nous avons l’honneur de présenter en exclusivité sur le Comptoir Curiousitea. Le cultivar Minami-Sayaka, développé dans cette même préfecture, celle de Miyazaki, est quant à lui très versatile: on l’utilise pour fabriquer aussi bien du thé vert que du thé noir au Japon. C’est cette polyvalence, son goût tirant naturellement vers le lacté et le fruité mais aussi son assise dans la région qui ont dû pousser le producteur, Kai-san, à l’adopter pour la confection de ce superbe thé semi-oxydé. Un résultat bluffant qui nous rappelle toute la rondeur, le beurré et la gourmandise des superbes Oolong verts de Chine ou encore de ceux des montagnes de Taïwan.

Conditionnement

 

Poche ‘Doypack’ en kraft scellée sous atmosphère protectrice, avec revêtement intérieur étanche de 50 g, munie d’une fermeture clips fraîcheur et décoré d’un bandeau de papier précieux découpé et imprimé manuellement, pièce par pièce.

Ce thé a été conditionné à l’abri de l’oxygène et de la lumière directement au Japon par poche de 50g, afin de garantir sa fraîcheur avant même d’être expedié en France.

Suggestions d'infusion

Notes de dégustation

🍃 FEUILLES SÈCHES

🤏 Feuilles légèrement souples et pleines de textures, tant elles sont roulées et torsadées.

👁️ Grossièrement roulées, mille et une teintes de vert allant du tilleul au kaki avec des reflets bleutés caractéristiques de cette famille de thé.

👃 Registre pâtissier dominant avec des évocations gourmandes de quatre-quart et autres pâtisseries pur-beurre. Le contact à la vapeur dans la théière provoque un élan fruité rappelant les clafoutis aux fruits rouges.

💦 FEUILLES INFUSÉES

🤏 Encore plus souples, les grandes feuilles déroulées sont presque visqueuses tant elles relâchent de sucs auparavant cachés dans leurs plis.

👁️ Moyennement ouvertes, des traces nettes d’oxydation couleur rouille viennent tâcheter un beau vert olive obtenu par l’infusion.

👃 Des parfums d’algues fluviales, un côté floral-sucré et une note bien verte viennent compléter le fond beurré.

🍵 LIQUEUR

👁️ Limpide et brillante, une teinte champagne allant jusqu’au jaune poussin suivant la densité, on note aussi quelques reflets vert amande.

👃 Registre lacté toujours aussi présent, avec des évocations de beurre cru et même de jaune d’œuf.

👄 D’abord, la sensation d’un corps épais et onctueux en bouche. Puis déferlent, telle une cascade de saveurs, à la fois les notes vertes et beurrées, évoquant tour à tour le croissant ou le pain beurré. Le développement au palais révèle un côté courgettes, saisies à la poêle, ou en velouté, avec une noisette de crème fraîche.

Identithé

Famille : Thé Oolong ou Bleu-vert (oxydation partielle)

Appellation locale : Wūroncha (ウーロン茶)

Type : Origine unique ou Single (1 seul cultivar, 1 seul jardin)

Cultivar : Minami-Sayaka (みんみさやか)

Terroir : Takachiho-chō (高千穂町), District d’Ōshima, Préfecture de Kagoshima, Japon

Cultivateur : KAI Masayoshi

Récolte : Printemps 2020 (1ère Récolte, ichibancha 一番茶)・Le 2 Mai

Transformateur / Distributeur : Marumatsu Seicha Jō (丸松製茶場)

Torréfaction finale (hi-ire 火入れ) : Moyenne intensité

Type de culture : Ordinaire (faible taux de pesticides à inexistants)

Accords Thés & Mets

Chez Curiousitea, nous croyons à l’association du thé & des mets et nous mettons un point d’honneur à sélectionner des accords gustatifs pertinents et savoureux.

Avec ce Oolong japonais「Paysage Bucolique」nous vous proposons les accords suivant :

Pour le petit-déjeuner, avec du pain frais et un beurre de baratte ou des viennoiseries pur-beurre. Pour le repas du midi, accompagnant une quiche aux légumes, ou bien encore, aux côtés d’un clafoutis aux fruits rouges,  pour le quatre-heure.

N’hésitez pas à proposer vous aussi vos propres accords dans l’espace AVIS de cette fiche produit !

Vous avez dit cultivar ?

Un cultivar (hinshu 品種 en japonais) est le résultat de travaux de recherches et d’expérimentations de culture visant à reproduire les spécificités et caractéristiques naturelles d’un specimen de plante en particulier, autrement dit d’un individu provenant d’une graine que l’on a sélectionné pour ses caractéristiques propres (appelé zairai 在来 au Japon). La plupart du temps, on prélève alors de cet individu premier une branche pour ensuite la mettre en terre, on appelle cela le bouturage. Lorsque cette bouture tient et que les essais sont concluants, on peut alors poursuivre l’opération jusqu’à obtenir plusieurs clones qui seront alors tous identiques génétiquement au specimen de départ. Le produit de ces nombreuses opérations peut alors être enregistré comme cultivar, c’est-à-dire comme un sous-groupe formé par la main de l’homme. Pour autant, il ne s’agit pas de manipulation génétique à proprement parlé puisqu’on ne fait que sélectionner et reproduire des gênes conférés par les hasards de la nature elle-même. Le but des cultivars est de forger ainsi une population d’arbres homogènes intéressants soit pour leurs propriétés organoleptiques (leur goût, leurs saveurs), soit pour leurs composés bio-chimiques et les bénéfices pour la santé qu’on pourrait en tirer, soit pour leur résistance (au gel, aux insectes), soit encore pour leur rapidité de croissance (hâtif ou tardif). Un cultivar « idéal » serait donc un arbre rassemblant plus ou moins toutes ces caractéristiques afin de former un certain équilibre. Le cultivar est à différencier des variétés botaniques ou des cépages (terme utilisé en oenologie qui correspond lui aussi aux variétés botaniques chez les vignes). En ce qui concerne les variétés chez le théier, il n’en existe que deux principales pleinement consacrées à la fabrication de thé : Camellia Sinensis (originaire de Chine) et Camellia Assamica (originaire d’Inde). Plus rarement d’autres variétés de Camélias peuvent égalements être utilisées (Camellia Taliensis en est un exemple).

À propos de Minami-Sayaka…

Le cultivar Minami-Sayaka, conçu et enregistré dans la préfecture de Miyazaki en 1994, est très versatile : on le retrouve dans la production de sencha mais aussi de kamairicha (thé vert stabilisé à la chinoise, par chauffage sec au chaudron, une spécialité de Kyūshū). On peut également en faire de très bons thés noirs, car il puise ses lointaines origines en Inde (Assam) et dans le Caucase (non loin de la Géorgie). Il est issu du croisement des cultivars Miya A-6 et F1NN27. Son goût oscille entre les notes lactées et fruitées.

1 avis pour Thé Oolong du Japon 「Paysage Bucolique」(50g)

  1. Aurore Valdant

    Je suis une grande fan de Oolong. S’il fallait choisir une famille de thé (vraiment choisir…) ce serait celle-là ! Et bien ce oolong m’a vraiment surprise ! J’y ai retrouvé un goût de lait vanillé assez puissant, ce côté lacté beaucoup plus puissant que d’autres oolong que j’ai pu goûtés ! Un délice ! Je pense que c’est le meilleur oolong que j’ai eu la chance de goûter, si gourmand et réconfortant ! S’il est de nouveau disponible j’en achète de suite !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…