Bancha ordinaire du Japon 「Mise au Vert」 (50g)

6,00

Un Bancha ordinaire de très belle qualité, issu de première récolte, aux notes douces, végétales et beurrées.

2 en stock

Catégories : , , ,

Haruno-chō est un petit bourg de la Préfecture de Shizuoka situé à flanc de montagne et réputé pour produire d’excellents thés issus des nombreux théiers poussant sur ses versants. Un paysage luxuriant. C’est le moment de se mettre au vert !

Bien connu du grand public, mais rarement sous son vrai nom, le Bancha, dit « ordinaire », correspond à un thé bien souvent issu de récoltes plus tardives que le Sencha. Pour autant, chose assez rare, notre sourcing Bancha 「Mise au Vert」a été cueilli fin Mai, dans le cadre d’une première récolte. On sélectionne des feuilles moins jeunes, qui, avec le temps, ont gagné en maturité : elles sont plus grandes, plus larges et ont une saveur plus douce, un goût plus sage et moins caractériel. Un thé facile d’accès, tant par son goût beurré et légèrement végétal que par son prix raisonnable. Enfin, il accompagne à merveille un repas, en ne prenant pas trop le pas sur le goût des mets. Un thé à boire en plein air, idéal pour se mettre au vert !

 

Conditionnement

 

Poche ‘Doypack’ en kraft contenant 50 g de thé. Elle est scellée sous atmosphère protectrice, avec revêtement intérieur étanche et est munie d’une fermeture clips fraîcheur. Nous l’avons décorée d’un bandeau de papier précieux découpé et imprimé manuellement, pièce par pièce.

Ce thé a été conditionné à l’abri de l’oxygène et de la lumière directement sur place, au Japon, afin de garantir sa fraîcheur avant même d’être expedié en France. Cela signifie donc que sa saveur restera inchangée depuis son emballage par le producteur local jusqu’à son arrivée chez vous lorsque vous l’ouvrirez la prochaine fois.

 

 

 

 

 

 

Ce Bancha a été stocké dans un entrepôt réfrigéré jusqu’à son départ vers l’étranger. Il a été conditionné par 50 g spécialement pour son expédition vers la France.

 

 

Le thé a été reservé au frais dès son arrivée. Pour garder son goût unique et le conserver de manière optimale et le plus longtemps possible, nous vous recommandons de toujours réfrigérer votre Bancha「Mise au Vert」, particulièrement lorsque la paquet a été ouvert. Ce conseil vaut aussi pour les autres thés étuvés (Matcha, Sencha, Kabusecha, Gyokuro…).

Suggestions d'infusion

Notes de dégustation

🍃 FEUILLES SÈCHES

🤏 Légèrement rugueuses et plates avec une sensation de tâter des branchages et feuillages secs en été.

👁️ De belles aiguilles épaisses et plates accompagnées de quelques brindilles, le tout d’un vert militaire.

👃 Des notes végétales et beurrées en ressortent, elles évoquent la gourmandise d’une galette pur beurre et les légumes verts à la crème.

💦 FEUILLES INFUSÉES

🤏 Grandement assouplies au contact de l’eau chaude, elles se roulent et se morcellent facilement à la manipulation.

👁️ Largement ouvertes pour dévoiler une belle envergure et une teinte vert kaki aux nuances claires évoquant à nouveau les feuillages d’été.

👃 Le côté beurré est plus subtile et laisse pleinement place au vert. Des odeurs d’épinards et d’algues.

🍵 LIQUEUR

👁️ Une robe presque limpide d’un joli jaune chartreuse.

👃 Notes vertes et lactées s’associent pour évoquer un plat d’épinards à la crème. Ce côté crémeux vient compléter à merveille ces parfums verts.

👄 C’est à la dégustation que le vert prend toute sa place. Il évoque tout d’abord une promenade ensoleillée en forêt. Se dévoile ensuite une saveur de légumes verts cuits accompagnée d’une légère texture acidulée. En note finale, on retrouve les noisettes laissant sur le palais un gôut empreint de douceur.

Identithé

Famille : Thé Vert, étuvé (0% d’oxydation)

Appellation locale : Bancha (番茶)

Récolte : 20 Mai 2020 ( 1ère Récolte, ichibancha一番茶)

Type : Origine unique ou Single (1 seul cultivar, 1 seul jardin)

Cultivar : Yabukita (やぶきた)

Étuvage : Court (Futsūmushi ou Asamushi)

Terroir : Haruno-chō (春野町), District de Tenryū, Préfecture de Shizuoka, Japon

Cultivateur : MASUHIRO-san

Torréfaction finale (hi-ire 火入れ) : Moyenne intensité

Type de culture : Ordinaire (faible taux de pesticides à inexistants)

Accords Thés & Mets

Chez Curiousitea, nous croyons à l’association du thé & des mets et nous mettons un point d’honneur à sélectionner des accords gustatifs pertinents et savoureux.

Avec ce Bancha du Japon「Mise au Vert」, nous vous proposons :

Une salade composée à l’huile de noisette et des légumes sautés au wok pour un repas.

Un brownie ou un moelleux au chocolat pour le quatre-heure.

N’hésitez pas à proposer vous aussi vos propres accords dans l’espace AVIS de cette fiche produit !

Variété ? Cultivar ?

Camellia Sinensis est le nom de la variété botanique de camélia que l’on nomme dans le langage courant : le théier. De cette souche première se sont développés des variantes locales, adaptées à leur environnement. Il en existe deux majoritaires pleinement consacrées à la fabrication de thé : Camellia Sinensis Sinensis (prospérant largement en Chine et dans beaucoup d’autres pays) et Camellia Sinensis Assamica (majoritaire en Inde, sauf au Darjeeling). Plus rarement, d’autres variétés botaniques de camélias peuvent également être utilisées (Camellia Taliensis en est un exemple).

Un cultivar ou cultivated variety, (hinshu 品種 en japonais) est quant à lui le résultat d’un ensemble d’actions réalisées par l’Homme. Il est donc important de différencier cette notion de celle de la variété botanique naturelle. On obtient un cultivar à la suite de travaux de recherches et d’expérimentations de culture. On repère d’abord un individu premier provenant d’une graine que l’on va sélectionner pour ses caractéristiques propres et/ou pour les propriétés qu’il a pu développer en interagissant avec son environnement. Puis, on cherche à le reproduire.

La plupart du temps au Japon, on prélève alors de cet individu premier une branche pour ensuite la mettre en terre, on appelle cela le bouturage. Lorsque cette bouture tient et que les essais sont concluants, on peut alors poursuivre l’opération jusqu’à obtenir plusieurs clones qui seront alors tous identiques génétiquement au spécimen de départ.

Le produit de ces nombreuses opérations peut alors être enregistré comme cultivar, c’est-à-dire comme une nouvelle « variante », ici de théier, reproduite et cultivée de la main de l’homme. Pour autant, il ne s’agit pas de manipulation génétique à proprement parlé puisqu’on ne fait que sélectionner et reproduire des gènes conférés par les hasards et influences issues de la nature elle-même. Le but des cultivars au sein de la culture du thé est de forger ainsi une population d’arbres homogènes intéressants soit pour leurs propriétés organoleptiques (leur goût, leurs saveurs), soit pour leurs composés biochimiques et les bénéfices pour la santé qu’on pourrait en tirer, soit encore pour leur résistance (au gel, aux insectes) ou pour leur rapidité de croissance (hâtif ou tardif). Un cultivar « idéal » serait donc un arbre rassemblant plus ou moins toutes ces caractéristiques afin de former un certain équilibre.

Le concept du cultivar est proche de celui des cépages, le terme utilisé en œnologie qui correspond aux variantes enregistrées et reproduites chez la vigne cultivée.

À propos de Yabukita…

Yabukita (やぶきた) est le cultivar le plus répandu au Japon. À titre d’exemple, il représentait à lui seul plus de 70% des cultures de thé sur l’archipel  déjà en 2010. À Shizuoka, là où il a été conçu, il représentait 90% de la production la même année. Bien que les premiers essais aient été conduits par Sugiyama Hikosaburō dès 1908, Yabukita (de yabu 藪, buisson et kita 北 , le nord) ne sera officielement enregistré qu’en 1953. Ses excellentes capacités d’adaptation dans des conditions de culture parfois difficiles (face aux coups de chaud et au gel par exemple) et son très bon rendement ont convaincu les japonais de le répendre très largement. De plus, sa saveur prononcée et caractéristique, notamment lorsqu’il est travaillé en Sencha, est aujourd’hui devenu le goût signature de la plupart des thés japonais et a gagné ainsi tous les continents.

Des théiers Yabukita à Okabe-chō

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bancha ordinaire du Japon 「Mise au Vert」 (50g)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…